Quelle sera l’évolution des taux immobiliers en 2022 ?

15 octobre 2021

Accueil » immobilier » Quelle sera l’évolution des taux immobiliers en 2022 ?
Sommaire de l'article

On a beau savoir que 2021 est une excellente année pour acheter, parfois, ce n’est pas possible pour le moment de devenir propriétaires et 2022 semble plus propice. Prend-on le risque, alors, d’avoir des taux bancaires plus élevés ?

Taux immobiliers : quelle tendance pour 2022 ?

Malgré la relance économique plus importante que prévue, certaines personnes n’ont pas encore retrouvé d’emploi. D’autres savent qu’un apport est toujours un geste apprécié par les banques. Pour d’autres français encore, ils n’ont pas encore trouvé le bien immobilier de leurs rêves et préfèrent attendre. Pourtant, tous savent que les taux de prêts immobiliers en France sont historiquement bas et que c’est le moment parfait pour devenir propriétaires. Peuvent-ils se permettre d’attendre ?

Nous abordons la fin d’année et rien ne laisse supposer que les taux vont augmenter d’ici les prochains mois. Pourtant, personne ne peut augurer de la situation dans plus de 6 mois.

En ce moment, le prix des biens immobiliers, dans certaines régions a tendance à augmenter. Cela est compensé par des taux très bas, puisqu’1/4 des personnes qui déposent un dossier de demande de prêt immobilier obtiennent un taux à 0.8%, voire même un peu moins, ce qui ne s’est jamais vu.

Pourtant, ce qui ne change pas, c’est qu’il faut apporter la preuve à la banque de sa solvabilité. Le compte bancaire sur les trois derniers mois va être épluché avec le calcul des ressources et des charges. Dans ces dernières, on ajoute désormais l’assurance emprunteur, ce qui n’était pas le cas avant. En fonction des situations, cela peut tout changer pour l’obtention du prêt. Utiliser un comparateur en ligne permet de trouver le taux le plus bas, en fonction de sa région.

Acheter en 2022 sera-t-il possible ?

Malgré l’efficacité des comparateurs, qui sont à utiliser en première instance, il vaut mieux prendre conseil auprès d’un courtier, pour trouver le meilleur taux, mais aussi la meilleure assurance emprunteur. Sera-ce celle de la banque ou d’un cabinet extérieur ?

Il arrive encore que certaines banques ne demandent pas d’apport, mais cela est presque devenu un passage obligé. Mieux vaut attendre 2022 et prendre le temps d’en constituer un, pour maximiser ses chances.

Selon les établissements, les exigences peuvent varier. Certaines banques ne demanderont que 10% du montant du prêt alors que d’autres n’accepteront un dossier que s’il y a 30% d’apport. Cela signifie que pour un bien de 100 000 euros, il faudra avoir épargné 10 000 dans le premier cas et 30 000 dans le second.

L’écart est énorme et il est compréhensible qu’il faille plus de temps pour réunir cette somme. L’apport sert à rassurer la banque sur la capacité à épargner, paie les frais de notaire et en fonction du montant, commence à rembourser le prêt.

Vouloir acheter une maison ou un appartement est donc tout à fait possible avec des taux qui, à priori ne vont pas connaitre un hausse soudaine en 2022. Il est préférable de prendre son temps, pour trouver le bien idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 12 =