Quelles aides pour la rénovation énergétique en 2022 ?

11 août 2022

Accueil » immobilier » Quelles aides pour la rénovation énergétique en 2022 ?
Sommaire de l'article

Des millions de logements sont considérés comme des passoires énergétiques. Cela suppose des équipements parfois vétustes ou utilisant des énergies fossiles et des déperditions thermiques du fait d’une mauvaise ou d’une absence d’isolation.

Les conséquences pour les français sont désastreuses tant au niveau économique car ils paient très chers leurs factures énergétiques, sans avoir pour autant de confort thermique. Le Gouvernement entend répondre à tout cela en mettant en place des aides pour accompagner les ménages qui souhaitent faire des travaux.

A quelles aides pouvez-vous prétendre pour améliorer les performances énergétiques de votre logement ?

Les aides octroyées par l’Etat dans le cadre de la transition énergétique changent d’année en année tant en termes de plafonds de ressources, quand elles sont conditionnées, que de travaux pris en charge. C’est pour s’y retrouver plus facilement qu’il est plus judicieux de se faire aider comme avec par exemple Sibel Energie pour savoir ce à quoi on peut avoir droit en fonction de sa situation, mais aussi déterminer quels sont les travaux à effectuer selon sa situation propre. Pour bénéficier de ces aides, la pose des systèmes de chauffage ou encore de l’isolation doit être faite par un artisan RGE.

En effet, il ne sert à rien d’utiliser une somme d’argent donnée pour faire installer un nouveau système de chauffage qui ne sera pas approprié, par exemple, à la surface habitable, aux habitudes de consommations des habitants ou encore à la zone géographique.

Pouvoir bénéficier d’un accompagnement personnalisé est un vrai plus pour savoir s’il faut plutôt opter pour des panneaux solaires, pour une pompe à chaleur ou s’il faut avant toute chose revoir intégralement l’isolation de sa maison.

Rénovation énergétique : savoir se faire aider

Même si on sent bien que le confort n’est pas au rendez-vous (sensation de froid ou de courant d’air dans les pièces alors même que le chauffage est allumé, touffeur en été), difficile, quand on est un particulier de pouvoir identifier les besoins : est-ce l’isolation au niveau de la toiture qui fait défaut ? Faut-il changer les fenêtres pour prendre des modèles plus performants ? Une étude personnalisée s’impose.

Quand c’est fait, compter sur un tiers pour faire les démarches est un vrai plus car les français sont en général fâchés avec la paperasse. Pouvoir trouver toutes les aides mobilisables (Ma Prime Rénov’, l’ANAH, les primes énergies délivrées par les fournisseurs, les aides locales) selon son profil est très appréciable.

Mais il est facile, quand les travaux sont faits, de ne plus trouver d’interlocuteur à qui parler, en cas de question. Trouver un prestataire qui assure un SAV est donc important.

Payer moins cher ses travaux et surtout prétendre en fonction des appareils choisis à des économies pouvant aller jusqu’à 85% parfois (sur la production d’eau chaude, par exemple) qui serait contre ?

 Il est donc très important de faire les choix les plus judicieux pour pouvoir ensuite, demander les aides auxquelles on a droit en fonction d’une situation qui sera toujours unique, que ce soit au niveau de l’habitation que des habitudes de consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 17 =