A quoi sert un bilan retraite ?

7 février 2023

Accueil » Retraite » A quoi sert un bilan retraite ?
Sommaire de l'article

Alors que la majorité des français se dit contre la réforme des retraites souhaitée par le gouvernement, ces mêmes personnes s’inquiètent du montant de leur future pension. Auront-elles, même en travaillant deux ans de plus, suffisamment pour répondre à leurs charges mais aussi profiter pleinement de ce temps enfin libre ?

 

Bilan retraite : pour quoi faire ?

Trimestres, annuités, régime de pension obligatoire, complémentaire : qui comprend vraiment comment fonctionne le système des retraites ? Pourtant, il est important de s’y intéresser tôt, car la vie professionnelle et la vie tout court passent à une allure folle. L’utilité d’un bilan retraite gratuit est intéressant à plus d’un titre, car cela permet à tout à chacun, en fonction d’une situation qui est forcément individuelle et personnelle de savoir combien il peut espérer du régime obligatoire et donc de constater si cela va convenir à son train de vie ou non.

On ne peut généralement pas attendre plus de 50% du montant de ses revenus, quand on part à la retraite, de la part de la retraite obligatoire, quand on est salarié. Souvent, cette réduction drastique ne permet pas de répondre à tous les besoins mais aussi aux nombreuses envies qui peuvent fleurir quand on pense à ce futur plus ou moins proche.

C’est la raison pour laquelle il est important de se créer une épargne supplémentaire, entièrement dédiée à la retraite, pour pouvoir augmenter ce niveau de revenus. L’ouverture d’un PER (Plan Epargne Retraite) est fortement recommandée.

Comment se faire aider pour son bilan retraite ?

Faire appel à un conseiller spécialisé peut être un atout pour obtenir les premières réponses, mais aussi pour se faire aider, lors de l’ouverture d’un PER. Il va d’abord vérifier qu’il n’y a pas d’erreur, car cela peut impacter le montant auquel on a droit et cela est fréquent.

En effet, en fonction de l’âge auquel on le souscrit, son salaire (ou son chiffre d’affaires quand on est indépendant), mais aussi ce que l’on espère avoir pour sa retraite, ce conseiller peut donner une estimation des cotisations qu’il faut mettre sur ce livret d’épargne pour y parvenir.

Il est évident que plus on s’intéresse à ce sujet tôt, dans sa vie active, moins le montant à déposer tous les mois (ou quand on le peut ou le souhaite) est élevé. On incite ainsi de plus en plus les jeunes actifs à ouvrir un PER quand ils démarrent leur vie professionnelle afin de se constituer un capital plus important, sans le ressentir forcément au niveau de leur budget mensuel.

Au contraire, une personne qui ouvre un PER après 50 ans et souhaite un bon niveau de ressources devra sans doute mettre plus d’argent pour le même résultat, tous les mois.

Ces conseillers ont aussi pour objectif d’aider les personnes qui les missionnent à cet effet pour trouver des solutions fiscales, afin de ne pas payer plus d’impôt en fonction des situations, notamment lorsque elles sont inscrites en tant que travailleurs indépendants.

Attention toutefois, car parfois ce bilan retraite n’est pas gratuit. Il est préférable de se tourner vers ceux qui le sont, surtout quand on n’a pas un niveau de ressources élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 11 =