Économie/épargne : tout savoir pour se constituer un fonds de retraite

12 décembre 2022

Accueil » Retraite » Économie/épargne : tout savoir pour se constituer un fonds de retraite
Sommaire de l'article

Il est important de se constituer une épargne en vue de la retraite. La création du plan d’épargne retraite (PER) offre une solution plus souple que les plans traditionnels.

Les différentes questions à se poser avant d’investir ou de constituer son fonds de retraite

L’épargne à long terme avec des versements réguliers est plus fructueuse que l’épargne à court terme, même si elle est plus importante… Le montant des versements peut varier en fonction de la période de la vie et des revenus perçus. Les gens ont souvent tendance à reporter ou à minimiser leur épargne afin d’atteindre des objectifs lointains, tels que la retraite, mais les régimes de retraite permettent aux gens de se fixer une règle comportementale consistant à épargner davantage pour le futur. L’épargne-retraite constitue un cadre approprié pour investir dans des actions, dont le rendement est généralement supérieur à celui des obligations sur le long terme. Cela a un effet cumulatif important sur le revenu supplémentaire que l’on peut espérer après 25 ou 30 ans. Notez toutefois que cette conclusion est basée sur des observations historiques (sur le passé) et sur un portefeuille d’actions très diversifié.

Conseils pour la préparation de la retraite

Lorsque l’on demande aux Français qui préparent financièrement leur retraite comment ils calculent leur épargne, un sur trois répond qu’il ne calcule pas beaucoup, plus de la moitié (56 %) dit qu’elle calcule en fonction de ses revenus, et un sur dix dit qu’il calcule en fonction du revenu qu’il souhaite atteindre à la fin de son plan d’épargne. Le point de départ et l’objectif final consistent à élaborer un plan d’épargne optimal en termes d’effort, de durée et de compromis entre les avantages et les risques. Il est important d’effectuer des paiements individuels chaque mois. Vous devez être conscient des différents avantages fiscaux et comparer les avantages et inconvénients des différents plans d’épargne. Si vous êtes le propriétaire de la résidence principale, vous pouvez également envisager une rente viagère, notamment en cas de décès de votre conjoint.

Le Livret A, l’une des meilleures options ?

Pourquoi avez-vous ouvert le Livret A ?

Qu’est-ce que le Livret A ? En termes simples, il s’agit d’un compte d’épargne qui rapporte des intérêts et qui est réglementé par l’État, qui fixe le niveau et les conditions de ce rendement. Quels sont les avantages du Livret A ? La première chose à savoir est que le Livret A est un compte qui vous permet de vous constituer une épargne (progressivement ou en une seule fois) sans frais, dans des conditions particulières. Vos fonds peuvent être retirés à tout moment. Ce type d’investissement est un moyen très efficace de constituer une « épargne sûre ». L’argent déposé rapporte des intérêts et vous pouvez retirer tout ou partie de votre épargne en cas de besoin ou pour tout projet. De plus, avec le Livret A, il n’y a pas de risque de perte de capital. Le montant déposé sur ce compte est garanti. Vous trouverez sur cette page davantage d’informations concernant le Livret A.

Que devient le Livret A en cas de décès ?

Logiquement, l’épargne du livret A entre dans la succession au décès du titulaire. Dans ce cas, la banque gèle le compte dès qu’elle reçoit la notification du décès. Il sera ensuite fermé afin de pouvoir être réintégré dans le domaine. Le cas particulier du décès du conjoint du titulaire doit être pris en compte. Dans ce cas, si le couple était marié sous le régime de la communauté légale, la moitié de l’épargne du Livret A doit être transférée à la succession (car elle a été financée par des fonds communs).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =