Assurance habitation : les petits détails qui font la différence en cas de sinistre

Que vous soyez locataires ou propriétaires, l’assurance habitation est une obligation. D’ailleurs, aucun logement ne vous serait loué si vous ne disposez pas de cette police d’assurance. Et pour bien la choisir, il convient d’examiner un peu plus en détail les garanties proposées pour qu’en cas de sinistre, vous puissiez être correctement indemnisés.

Assurance habitation : ne surtout pas négliger les mesures

Que vous soyez un locataire ou un propriétaire, il faudra accorder une attention particulière à votre contrat d’assurance habitation. Et l’un des premiers points sur lequel il faut être attentif, c’est le nombre de mètres carrés ou de pièces de votre logement. En effet, il faut savoir qu’en cas d’erreur et lorsqu’un sinistre survient, l’expert remesurera systématiquement votre intérieur. Et si malheureusement, le contrat ne correspond pas au chiffre déclaré et que ce dernier se situe bien en deçà, alors l’assurance appliquera ce qu’on appelle une règle proportionnelle. Pour faire simple, elle défalquera automatiquement le montant qu’elle aurait dû percevoir sur l’indemnité à percevoir pour votre sinistre. Autre point à prendre en compte, celui de l’expert d’assuré. Bien souvent garanti dans de nombreux contrats, il s’agit d’une personne qui pourra vous aider en cas de sinistre pour vous représenter vis à vis de l’expert d’assurance. Ainsi, il fera en sorte que vous soyez indemnisés au plus juste et non pas, en dessous des garanties souscrites.

Petit zoom sur le mobilier

C’est un réflexe que nous avons tous et pourtant, c’est un très mauvais réflexe ! Lorsqu’il s’agit de souscrire un contrat d’assurance habitation, nous avons tendance à déclarer notre mobilier au plus bas c’est-à-dire, aux alentours de 10 000 €. Or, si vous vous amusez à faire les comptes, vous allez vite vous apercevoir que vous êtes bien au-dessus ! Pour cela, rien de mieux que de commencer par son dressing qui généralement, chiffre assez vite. Et si derrière cela, vous ajoutez tous vos ustensiles et vos accessoires de cuisine, alors vous atteignez rapidement des sommets. Et ici, nous n’avons même pas encore parlé du canapé, de la télé et de l’ordinateur ! Voilà pourquoi, il ne faut pas hésiter à gonfler la note car encore une fois, en cas de sinistre, et si vous avez souscrit au montant de base de 10 000 €, vous ne récupérerez jamais la somme perdue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =