Assurances professionnelles : comment se couvrir face aux risques ?

25 août 2021

Accueil » Assurance » Assurances professionnelles : comment se couvrir face aux risques ?
Sommaire de l'article

Aussi prévoyant que l’on puisse être, il est impossible de prévoir un incident. Pourtant, il peut suffire d’une mésaventure minime pour que votre entreprise se retrouve en difficulté. En tant qu’entrepreneur d’une TPE ou d’une PME, et pour vous protéger des risques éventuels liés au métier, vous devez souscrire une assurance professionnelle. Il en existe de plusieurs types, selon les éléments à assurer et les situations. Quels sont les avantages de ces assurances, telles que la RC pro ? Comment se couvrir face aux risques ?

La responsabilité civile professionnelle : l’assurance incontournable !

La souscription à cette assurance est obligatoire pour les métiers liés au domaine de la santé (médecins…) ou du droit (avocats…), les agences de voyages, les agences immobilières, ainsi que les experts-comptables.

Que couvre la RC pro ?

Connue aussi sous le nom de RC Pro, la responsabilité civile professionnelle est une assurance qui protège l’entreprise contre les dommages, les préjudices ou les fautes qui ont été commis dans le contexte d’une activité professionnelle. Vous en saurez davantage en allant sur le site de Mes-assurances-pro.com, site expert en assurances professionnelles. Elle peut être obligatoire ou facultative selon votre profession. On confond souvent à tort l’assurance responsabilité civile professionnelle avec l’assurance multirisque professionnelle en raison des garanties qu’elle propose. Il est toutefois conseillé de souscrire cette assurance si vous prenez en compte les éventuels dommages que vous pouvez causer à votre clientèle ou à vos fournisseurs.

Assurances professionnelles

La RC Pro a pour avantage de protéger l’entreprise si sa responsabilité civile venait à être reconnue. Elle est également utile lorsqu’il y a des dommages imprévus, car en plus d’indemniser les victimes, elle couvrira aussi les frais de défense de l’entreprise si celle-ci est poursuivie en justice. Cette assurance constitue une garantie non seulement pour la PME ou la TPE, mais aussi pour ses partenaires ainsi que sa clientèle.

Comment souscrire une RC Pro ?

Pour souscrire une assurance RC Pro, vous avez deux options : en ligne ou en agence. Si vous décidez de souscrire en ligne, il vous suffira de préparer un cahier des charges, d’utiliser un formulaire ad hoc et de l’envoyer à tous vos prestataires par mail. Ainsi, il vous sera possible de comparer et négocier les tarifs selon vos convenances. Pour souscrire en agence, pensez à vous munir de tous les documents nécessaires expliquant votre activité afin de faciliter la tâche de l’agence ou du courtier qui sera chargé de votre dossier.

Les autres assurances professionnelles

Il existe plusieurs types d’assurances professionnelles qui sont indispensables à l’entreprise en fonction de leurs activités :

  • L’assurance des biens : en tête de liste parmi les assurances pour les entreprises, elle couvre les risques extérieurs comme l’inondation, l’incendie, le vol dans les locaux, du matériel ou des stocks.
  • L’assurance des véhicules : cette assurance est divisée en deux parties, qui sont la responsabilité civile circulation obligatoire et l’assurance dommages liée aux véhicules.
  • L’assurance du risque environnemental : la souscription à cette assurance n’est pas imposée si l’entreprise n’a pas de site d’entreposage ou de site industriel.
  • L’assurance des pertes d’exploitation : souvent négligée par les PME, cette assurance peut pourtant s’avérer très utile en cas de sinistre.
  • L’assurance des risques informatiques : ce type d’assurance s’adresse aux sociétés qui manipulent des données informatiques.

Même si on hésite parfois à souscrire certaines assurances, n’oubliez pas que certaines d’entre elles sont obligatoires, et que d’autres peuvent vous éviter des dépenses conséquentes en cas de souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 21 =