Comment obtenir une bonne assurance emprunteur en tant que senior ?

29 août 2023

Accueil » Assurance » Comment obtenir une bonne assurance emprunteur en tant que senior ?
Sommaire de l'article

Lorsque arrive un certain âge, il devient plus difficile d’emprunter pour un projet immobilier. La bonne nouvelle, c’est que cela reste possible, notamment en préparant suffisamment à l’avance son dossier d’emprunteur. Toutefois, ce que l’on sait peut-être moins, c’est que le problème se pose une seconde fois avec l’assurance emprunteur. C’est pourquoi, nous vous avons concocté quelques petits conseils pour dénicher la meilleure assurance emprunteur en tant que senior.

Faire le choix d’une assurance emprunteur spéciale senior

La première des choses à faire, c’est bien évidemment de choisir une assurance emprunteur adaptée à votre profil. Pour cela, n’hésitez pas à jeter un œil sur les assurances prêt immobilier pour seniors. Ces dernières prennent en compte les particularités de l’emprunt en tant que senior, avec, notamment, la possibilité d’être protégé jusqu’à 90 ans (avec une souscription limitée à la 86ᵉ année) alors que les banques traditionnelles limitent la souscription à 65 ans.

Apprendre à comparer votre assurance emprunteur

Que vous cherchiez une assurance en tant que senior ou non, vous devrez toujours respecter cette règle : comparez avant de souscrire. En effet, d’un contrat à un autre, il n’est pas rare de payer une cotisation allant du simple au double. Bref, pour ce faire, faites en sorte de prendre des contrats équivalents. Vous pourrez alors voir qu’il est facile de faire des économies en regardant ce que propose la concurrence.

Porter attention aux exclusions et limites du contrat d’assurance emprunteur

L’une des choses les plus importantes à faire lors de la souscription d’une assurance emprunteur, dédiée aux seniors ou non, c’est de bien vérifier les exclusions qu’il peut y avoir. Pour cela, aucun secret n’existe : vous devrez lire le contrat en détail. Généralement, les exclusions sont liées à un potentiel problème de santé, à une couverture du décès uniquement en cas d’accident, aux activités à risque ou encore à des maladies liées à l’âge. Il est très important de faire attention à ces exclusions, sinon, votre contrat pourrait ne pas vous protéger correctement.

Déclarer au mieux vos antécédents médicaux

Afin d’entamer une souscription de contrat d’assurance emprunteur la plus saine possible, il est recommandé de jouer franc-jeu pour déclarer vos antécédents médicaux. En effet, vous pourriez avoir eu des problèmes de santé importants dans le passé, qui pourraient survenir de nouveau durant la période de protection du contrat. Si l’assureur venait à l’apprendre, cela rendrait le contrat caduc. En d’autres mots, les protections liées à l’assurance souscrite ne seront plus valables et vous ne serez donc pas indemnisé.

Apprenez à négocier

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est tout à fait possible de négocier certains contrats auprès des assureurs ! Pour cela, la première étape est de lire attentivement le contrat qui vous est proposé. Ensuite, faites jouer la concurrence et vérifiez les tarifs proposés par les autres assureurs à protections équivalentes. Grâce à cela, vous aurez une marge de manœuvre pour négocier un tarif à la baisse, ou simplement une meilleure protection. Dans tous les cas, cela ne vous coûte rien d’essayer, si ce n’est que de perdre un peu de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 21 =