Apprendre l’anglais des affaires pour améliorer ses chances sur le marché du travail

1 mai 2022

Accueil » Entreprise » Apprendre l’anglais des affaires pour améliorer ses chances sur le marché du travail
Sommaire de l'article

Dans certaines entreprises, parler et comprendre l’anglais est une condition sine qua none. Pourtant, il existe une grande différence entre le fait de pouvoir s’orienter dans un pays étranger et le fait de négocier les termes d’un contrat avec des partenaires qui parlent anglais. Pourquoi ne pas prendre des cours ?

Pourquoi prendre des leçons d’anglais des affaires ?

Beaucoup d’entreprises font le choix de se tourner vers l’international, pour trouver une nouvelle clientèle. Dans ce genre de situations, quand on est amené à parler par téléphone avec des correspondants étrangers, rédiger un mail ou encore, faire visiter un site, apprendre l’anglais des affaires, ce que l’on appelle le business english est souvent la seule façon de procéder.

Avec un emploi du temps chargé, difficile, voire impossible de se rendre à des cours physiques. Cela tombe bien, Internet est un outil formidable pour apprendre à peu près n’importe quoi, dont des choses aussi importantes que l’anglais.

Une fois que l’on a déterminé son niveau et ses attentes, il est impératif de dégager du temps pour apprendre l’anglais. Quelques heures par semaine peuvent rapidement porter leurs fruits.

Reste maintenant à trouver la bonne méthode d’apprentissage, ce qui n’est pas toujours évident. Besoin d’un peu d’aide ou pourrait-on dire : needsome help ?

Comment trouver la meilleure plateforme pour apprendre l’anglais ou une autre langue étrangère ?

Certains sites et méthodes proposent à l’apprenant de répéter des phrases dans des situations données. Parfait sans doute pour demander du poivre au restaurant, mais dans le monde de l’entreprise il faut être réactif et précis, afin de convaincre un client ou un partenaire.

Il est donc plus judicieux de travailler avec un professeur particulier. Les plateformes permettent aux professeurs de candidater et font l’objet d’un choix scrupuleux. Il faut être natif, avoir une formation initiale en anglais ou avoir vécu pendant quelques années dans un pays qui utilise couramment cette langue pour être retenu. Les prestataires sont alors libres de fixer la durée du cours et leur rémunération.

L’interactivité est alors permise par Internet et des échanges vidéo. Le professeur élabore un programme en fonction du niveau de son élève et peut le reprendre en direct quand il fait des erreurs. L’emploi du temps est établi à l’avance en fonction de celui du candidat qui veut apprendre l’anglais des affaires et des disponibilités de son professeur.

En quelques semaines, à condition d’être assidu, il est possible de faire de réels progrès. Avant de créer un espace client et de partir à la recherche du professeur idéal, pourquoi ne pas lire les avis des personnes qui ont utilisé le site avant vous ou sont en cours d’apprentissage ?

Les plateformes ne se limitent généralement pas à l’étude de l’anglais mais aussi de l’espagnol, de l’allemand ou encore du mandarin ; soit des langues très recherchées dans le domaine du travail. De quoi donner envie, chaque année, d’en choisir une nouvelle, afin d’avoir un excellent CV, pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 11 =