Comment trouver des missions en tant que freelance ? 

7 mars 2022

Accueil » Entreprise » Comment trouver des missions en tant que freelance ? 
Sommaire de l'article

La pandémie et les confinements ont été un élément déclencheur pour beaucoup de salariés qui ont pris le temps de faire un état des lieux de leur vie professionnelle. Pour certains, cela  a été la douche froide, à tel point qu’ils ont pris la décision de créer leur propre activité pour devenir freelance. Pourtant, pour vivre de leur activité, il leur faut trouver des missions. Comment faire ? 

Activité de freelance : trouver des clients facilement

Quand on s’est immatriculé, ce qui est la condition sine qua none pour beaucoup de clients, désormais, il est important, dans un premier temps de s’inscrire sur différentes plateformes. Il en existe pour tous les métiers : rédacteurs, graphistes, traducteurs, professions de l’informatique. Des propositions de missions sont régulièrement postées. Quand on vient de créer son activité de freelance, on peut en voir plus directement sur les sites, pour savoir comment s’inscrire, quelles conditions remplir et surtout comment candidater, pour retenir l’attention des clients. 

Certaines plateformes permettent même, pour les personnes qui ne se sont pas immatriculées, parce qu’elles hésitent encore entre le fait de reprendre une activité salariée ou le fait de se lancer en tant qu’indépendant, d’avoir le meilleur des deux mondes avec le portage salarial. 

Ces sites sont ouverts aux freelances, bien entendu qui y postent leur CV, peuvent y mettre certaines de leurs réalisations, voire des recommandations d’anciens clients, mais aussi aux chefs d’entreprise. Ce sont eux qui font part de leurs besoins, tout comme ils le feraient pour un emploi salarié, pour pouvoir comparer ensuite toutes les propositions émanant des freelances. 

Vivre de son activité quand on est un freelance :

Les plateformes de freelance permettent de trouver rapidement des offres, ce qui est rassurant. Pourtant, certains chefs d’entreprises demanderont des références. C’est pourquoi il est important, en faisant marcher son réseau professionnel et personnel, de trouver rapidement un ou plusieurs missions, pour pouvoir en justifier. Avoir un site vitrine, dans ce sens, permet de demander aux personnes satisfaites de témoigner sur son savoir-faire, ce qui ne peut être qu’un plus, surtout quand on démarre. 

Certaines entreprises physiques, sur le secteur géographique peuvent être intéressées par des prestations car cela leur revient moins cher que d’embaucher une personne. Il ne faut donc pas hésiter à prospecter, à démarcher les entreprises directement, pour leur présenter ses services ainsi qu’une grille tarifaire claire. L’entrepreneur a ainsi toutes les clés en main pour faire appel au freelance, en cas de besoin. 

Bien sûr, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des réseaux sociaux de toutes sortes. Créer un blog ou créer une chaine Youtube peut être intéressant si l’on est passionné et surtout pédagogue. Il est important, pourtant, de ne donner que quelques astuces, le but, bien entendu étant d’être contacté pour des missions de plus grande envergure qui vont rapporter de l’argent. 

La dernière possibilité, sachant que toutes, sont cumulables, le plus souvent, pour maximiser ses chances de réussite, est de s’inscrire par une société de services, si on veut travailler dans l’informatique comme des ESN (Entreprises de Services du Numérique), mais le freelance n’a alors pas son mot à dire sur les missions qu’il doit réaliser. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =