Le statut d’auto-entrepreneur, est-il fait pour vous ?

Vous êtes à la croisée des chemins et vous vous posez beaucoup de questions sur la création d’entreprise. Vous avez 10 idées par jour ou un projet précis mais vous hésitez à franchir le pas. Votre entourage vous dit tout et son contraire : le pour et le contre, les avantages, les risques, la liberté d’entreprendre mais également la crainte du lendemain. Avez-vous l’esprit conquérant ? Vous lancer ne vous fait pas peur ou vous hésitez ? Voici quelques conseils qui vous aideront à avancer dans votre réflexion.

Tester votre activité sans contrainte

Il y a deux sortes d’entrepreneurs : les têtes brûlées qui prennent des risques et les autres qui ont besoin de tester leur projet, étape par étape. Si vous faites partie de la seconde catégorie, le statut d’auto-entrepreneur est fait pour vous. Cotisations sociales proportionnelles au chiffre d’affaires, test grandeur nature et prendre le temps de tâtonner et de découvrir les enjeux et les défauts de votre business, tels sont les atouts de ce régime peu contraignant.

Créer votre emploi à moindre coût

 Avantages fiscaux les premières années comme les cotisations sociales réduites et adaptées au chiffre d’affaires,  inscription à la Chambre de Commerce gratuite, pas d’obligation d’expert comptable (même si une comptabilité minime est maintenant nécessaire), tout est fait pour mettre le créateur d’entreprise dans les meilleures conditions et prospérer dans le secteur qu’il a choisi.

Réseauter avec des indépendants

L’union fait la force, c’est bien connu. Un des inconvénients du statut de micro-entrepreneur peut être la solitude. La solution ? Entourez-vous d’autres entrepreneurs, abonnez-vous à des clubs, participez à des meet-ups et allez travailler quelques jours par mois en mode coworking. Vous créerez ainsi votre réseau et profiterez d’opportunités professionnelles auxquelles vous n’aviez pas pensé.

Malgré quelques inconvénients comme la non récupération de la TVA, l’absence d’assurance chômage ou encore le manque de crédibilité face aux clients concernant certains métiers, le statut de l’auto-entrepreneur reste idéal lorsque l’on souhaite se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise en limitant les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =