Un free-lance a-t-il nécessairement besoin d’un expert-comptable ?

Le travail en free-lance est une option qui attire de plus en plus de personnes et qui a le vent en poupe. Mais, même un free-lance a parfois besoin d’aide pour gérer au mieux son entreprise. L’aide peut s’avérer nécessaire à différents niveaux. Pour une entreprise par exemple, le recours aux services d’un expert-comptable est un indispensable. Qu’en est-il alors du free-lance ? Ce dernier a-t-il nécessairement besoin d’un expert-comptable ?

Compta

Ce que dit la loi à propos de la comptabilité du free-lance

D’un point de vue légal, il n’existe pas de loi qui oblige un travailleur free-lance à faire appel à un expert comptable. Mais en fonction du choix de son statut juridique et de son régime fiscal, les services d’un expert-comptable peuvent être indispensables. En effet, un free-lance peut choisir :

  • Un statut juridique d’entreprise individuelle ;
  • Un régime fiscal de société.

Pour ce qui est du régime fiscal, il faut choisir entre un régime de microentreprise et un régime fiscal réel. Les statuts d’entreprise individuelle et d’autoentrepreneurs permettent une comptabilité simplifiée qui ne contient que peu de tâches. Mais, le statut de société implique la tenue de livres de comptes et une gestion comptable compliquée. Dans le premier cas, il est donc possible de se passer d’un expert-comptable. Dans le second cas par contre, faire appel à ce professionnel s’avère généralement indispensable. Les tâches à accomplir sont effet plus nombreuses et plus complexes.

Les avantages pour un free-lance de faire appel à un expert-comptable

Les dispositions légales ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte pour un free-lance, car les avantages ont aussi de l’importance. En faisant appel à un expert-comptable, un free-lance peut :

  • Bien choisir son statut juridique et son régime fiscal ;
  • Tenir à jour sa comptabilité ;
  • Bénéficier de conseils avisés ;
  • Confier la gestion de ses ressources à un professionnel ;
  • Consacrer plus de temps à son travail ;
  • Surveiller ses plafonds de ressources ;
  • Faire un suivi de ses recettes et dépenses.

En effet, le recours à un comptable peut être utile avant la création de l’activité professionnelle et durant celle-ci. Pour faire des économies, vous pouvez par exemple confier certaines tâches à l’expert et en réaliser d’autres vous-même. Vous pourrez alors diminuer le montant des honoraires du professionnel. Mais, en choisissant d’accomplir certaines tâches soi-même, il faut se doter d’un bon logiciel comptable et maîtriser les lois et réglementations essentielles.

Des inconvénients de faire appel à un professionnel

Faire appel aux services d’un comptable professionnel ne présente pas d’inconvénient. La seule limite est le prix des prestations. Mais, cela permet de gagner du temps et de consacrer ce temps au travail pour récupérer l’argent investi.

Que retenir ? Un free-lance n’est pas obligé de faire appel à un expert-comptable. Mais, cette solution lui offre de nombreux avantages et l’aide à accomplir son travail sans se préoccuper des questions de fiscalité et de comptabilité. Il est donc fortement recommandé d’adopter cette solution, même lorsqu’on est un free-lance.

Source des images : https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/affaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 16 =