Finance durable : que faut-il savoir à propos ?

21 février 2023

Accueil » Finance » Finance durable : que faut-il savoir à propos ?
Sommaire de l'article

Les enjeux environnementaux et sociaux ont pris une place majeure lors des décisions de placement des acteurs financiers. Pour ces derniers, les risques économiques, juridiques et opérationnels relatifs au changement climatique sont bien réels. Ces acteurs privilégient donc la finance durable pour donner un sens à leur placement et limiter les risques. Mais qu’est-ce que c’est réellement la finance durable ? Pourquoi est-elle si importante aujourd’hui ? Quel est l’impact des banques dans la pratique ? Découvrez ici les réponses à ces diverses questions.

Finance durable : de quoi s’agit-il concrètement ?

Aussi appelée finance verte, la finance durable désigne l’ensemble des actions et opérations qui favorisent la transaction écologique et le développement de l’économie durable. Vous pouvez d’ailleurs en savoir plus à propos de la pratique sur la plateforme transition écologique. Elle concilie les intérêts financiers des investisseurs avec les objectifs du développement durable définis par l’ONU et l’accord de Paris sur le changement climatique.

Par ailleurs, l’Union européenne a pris un certain nombre d’engagements dans le cadre de la finance durable. Parmi ceux-ci, on peut citer la promotion du financement responsable, la gestion active des risques relatifs au climat, la mise en place d’un cadre réglementaire, la transparence ainsi que le dialogue entre les investisseurs. Ainsi, la taxonomie verte européenne constitue le pilier du plan d’action européen dans le cadre de la finance durable.

Finance durable : pourquoi est-elle si importante aujourd’hui ?

Les enjeux liés au changement climatique sont imminents. De nouveaux risques naissent et impliquent un encadrement du secteur des finances. La finance durable tient compte du réchauffement climatique et les convictions sociales des acteurs du secteur financier. Elle précipite le processus de transition écologique en permettant aux acteurs financiers d’effectuer des placements qui soutiennent des projets innovants et écologiques.

Notez que la finance durable se présente aujourd’hui comme un levier incontournable pour faire face aux enjeux écologiques et économiques. Elle prend essentiellement en compte les opérations financières basées sur les critères extra-financiers, appelés les facteurs ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance).

Finance durable : quel est l’impact des banques ?

Les entreprises financières prennent en compte les critères ESG afin d’identifier les risques éventuels et les approches pour y faire face. Ces facteurs essentiels permettent de mesurer la maturité des entreprises financières dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ces derniers comprennent l’analyse des impacts sociétaux et de l’impact des activités des entreprises ainsi que les règles qui régissent la façon dont sont contrôlées les sociétés.

Les banques impactent considérablement la finance durable, car elles constituent les intermédiaires entre les actionnaires et les divers projets innovants et écologiques. Expertes et premières conseillères, les banques représentent les acteurs majeurs qui orientent les acteurs financiers vers des projets qui riment avec les objectifs de la finance durable. C’est pour cette raison qu’il est essentiel que les entreprises financières maîtrisent les facteurs ESG.

D’ailleurs, de plus en plus d’établissements financiers prennent conscience des risques liés à la considération des critères ESG dans la gestion des risques. Comme mentionné plus haut, cette prise en compte permet aux établissements d’identifier les risques potentiels afin de mettre en place des actions pour y faire face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 10 =