Google investit 10 milliards de dollars dans le développement du numérique, en Inde

28 juillet 2020

Accueil » Finance » Google investit 10 milliards de dollars dans le développement du numérique, en Inde
Sommaire de l'article

Si vous vouliez un nouveau rappel de l’importance de l’Inde et de ses opportunités en matière de digital, la dernière annonce de Google souligne encore plus combien les GAFA comptent sur ce marché porteur, dans l’avenir. En effet, Google vient d’annoncer l’investissement de 10 milliards de dollars, dédié au développement de l’écosystème numérique en Inde.

Les explication du PDG de Google

Sundar Pichai, le PDG de Google, explique :

« Aujourd’hui, je suis très heureux d’annoncer la création du Fonds de numérisation de Google pour l’Inde. Grâce à cet effort, nous allons investir 10 milliards de dollars, en Inde au cours des 5 à 7 prochaines années. Nous le ferons par le biais d’un mélange de prises de participation, de partenariats et d’investissements opérationnels, d’infrastructures et d’écosystèmes. Cela reflète notre confiance dans l’avenir de l’Inde et de son économie numérique ».

C’est un investissement massif, surtout si l’on considère les relations parfois conflictuelles que les plateformes technologiques ont entretenues avec le gouvernement indien.

Cet investissement reflète l’importance croissante de l’Inde en tant que centre d’intérêt pour les plates-formes technologiques. En avril dernier, Facebook a investi 5,7 milliards de dollars US dans le fournisseur d’accès Internet indien Reliance Jio, lui ouvrant ainsi une nouvelle voie sur le marché indien.

Depuis des années, Facebook s’efforce de mieux s’intégrer dans la région, afin d’établir sa plateforme comme le facilitateur clé de la nouvelle vague de commerce numérique indien. En effet, alors que l’Inde est encore en phase de développement en terme de digitalisation, elle est déjà le deuxième marché mondial des smartphones (après la Chine), alors que le nombre d’internautes dans le pays devrait dépasser les 850 millions d’ici 2022. À titre de comparaison, les États-Unis devraient atteindre environ 300 millions d’internautes au même stade.  Cette seule statistique démontre l’importance de cette opportunité dans la région, et avec les leçons tirées du développement technologique d’autres nations, Google et Facebook sont tous deux désireux de se consolider en tant que plateforme clé pour le marché.

Et tous deux ont un enjeu important : pour Facebook, WhatsApp est l’application de messagerie la plus utilisée dans le pays, tandis que pour Google, Android est de loin le système d’exploitation mobile dominant.

Google ou Facebook ? Qui est le plus puissant dans cette région du monde ?

Les deux peuvent probablement jouer leur rôle, et avec plus de 15 milliards de dollars investis par les deux entreprises, elles s’attendent toutes deux clairement à voir un retour sur investissement significatif dans le futur.

Pour Google, il s’agit d’améliorer la connectivité et de donner aux entreprises les moyens de poursuivre ou d’engager leur transformation numérique.

Selon Sunder Pichai : « Il ne fait aucun doute que nous sommes confrontés à un moment difficile aujourd’hui, en Inde et dans le monde entier. Le double défi qui se pose à notre santé et à nos économies nous a obligés à repenser notre façon de travailler et de vivre. Mais les moments de défi peuvent conduire à des moments d’innovation incroyables. Notre objectif est de faire en sorte que l’Inde non seulement bénéficie de la prochaine vague d’innovation, mais qu’elle la dirige ».

En effet, dans un contexte d’instabilité régionale et d’impact de la pandémie actuelle, le paysage technologique indien se dirige vers une nouvelle période d’opportunités, alors que de plus en plus d’entreprises cherchent à se tourner vers le web et à répondre à la demande croissante du public pour de nouveaux services.

Conclusion

2020 pourrait représenter un tournant en termes de développement du numérique pour l’avenir de la région, et avec Facebook et Google qui cherchent à jouer un rôle plus important, cela pourrait ouvrir une série de nouvelles opportunités, pour toutes les entreprises, en atteignant potentiellement de nouveaux publics massifs.    Il y a encore beaucoup à venir, et la récente interdiction des applications chinoises dans le pays va probablement secouer les investisseurs étrangers. Mais le champ des possibilités est énorme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 29 =