Nos recommandations lors de l’achat d’une nouvelle voiture

26 août 2022

Accueil » Finance » Nos recommandations lors de l’achat d’une nouvelle voiture
Sommaire de l'article

Vous souhaitez avoir quelques conseils concernant l’achat d’une nouvelle voiture ? Connaître les erreurs à éviter lors de l’acquisition d’un nouveau véhicule ? Quelques conseils à propos du financement auto ? Alors vous êtes au bon endroit, c’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article ! Découvrons sans plus attendre trois recommandations lors de l’achat d’une nouvelle voiture.

1. Faites attention à votre taux d’intérêt

Le fait de se concentrer sur le paiement mensuel détourne l’attention de l’aspect peut-être le plus important de l’achat d’une nouvelle voiture : le montant des intérêts que coûtera votre prêt. Il est frustrant de constater que de nombreux acheteurs n’en ont aucune idée, d’autant plus que c’est très simple. Plus le taux est élevé, plus vous paierez d’intérêts. Même un point de pourcentage peut faire une énorme différence. Nous vous recommandons d’utiliser les sites Web des constructeurs, car ils sont très efficaces pour comparer les différents scénarios de paiement, modifier la durée du financement et examiner la différence entre le financement et le leasing.

Si vous le faites, vous remarquerez peut-être qu’en choisissant un modèle de voiture plus petit, les paiements ne sont pas beaucoup moins élevés. En effet, les constructeurs ne sont pas enclins à offrir de bons taux d’intérêt sur les modèles moins chers. En fait, les taux sur les voitures plus petites et moins chères peuvent être deux ou trois fois plus élevés que pour les véhicules plus grands, et plus rentables pour les concessionnaires. Idéalement, quelle que soit la taille du véhicule, vous choisirez non seulement le taux le plus bas, mais aussi la durée de prêt la plus courte. Pour financer votre voiture, rendez-vous sur particuliers.societegenerale.fr !

2. Profitez des réductions

Ça y est, vous avez choisi votre voiture, et votre concessionnaire vous propose un taux de financement très intéressant. Ne vous laissez pas emporter, demandez d’abord à votre concessionnaire : « Si je paie comptant, est-ce que je bénéficierai d’un rabais ? » Un incitatif bien dosé pourrait rendre un faible taux de financement moins attrayant, et vous pourriez même trouver plus économique d’opter pour achat comptant.

Prenons l’exemple d’un SUV de 30 000 euros, financé sur cinq ans à 3,49 %. Supposons que le même modèle, s’il est acheté au comptant, bénéficie d’un rabais de 5 000€. Vous ne bénéficierez pas de ce rabais si le concessionnaire finance votre achat, soustrayez ce rabais de 5 000€ du calcul, et votre taux d’intérêt effectif est plus proche de 11,16 %. Oups.

3. Essayez de ne pas payer de « frais d’administration »

Si vous achetiez un jean, que le prix vous plaisait, mais que vous deviez payer des « frais administratifs » une fois arrivé à la caisse, que feriez-vous ? Vous laisseriez probablement tomber le jean et quitteriez le magasin. Eh bien, les concessionnaires sont « autorisés » par leurs constructeurs à facturer des frais administratifs. Contrairement aux frais de transport et d’inspection préventive, ces frais sont négociables et peuvent même être supprimés de la transaction. Certains concessionnaires ne pensent même pas à les facturer. Lorsque l’on vous présente tous les détails du prix avant l’achat, négociez fermement ces frais d’administration, jusqu’à ce qu’ils deviennent un gros zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 17 =