Quelle évolution des taux d’emprunt pour le deuxième semestre 2022 ?

9 août 2022

Accueil » Finance » Quelle évolution des taux d’emprunt pour le deuxième semestre 2022 ?
Sommaire de l'article

Si les dernières années étaient du bain bénit pour les personnes qui voulaient devenir propriétaires, ce n’est pas le cas depuis la fin de l’année 2021. Depuis décembre, les taux ont commencé à augmenter et c’est pire depuis le début de l’année. Est-ce que cela va se calmer ?

Est-ce que les taux d’intérêts pour les crédits immobiliers vont encore augmenter ?

Pas besoin de ménager un suspense insoutenable pour tous les français qui envisagent d’acheter une maison ou un appartement : les taux ne vont pas redescendre et il est même probable qu’ils augmentent encore, d’où le fait que beaucoup d’entre eux prennent le parti de passer par Artémis Courtage pour obtenir un prêt immobilier.

En effet, plusieurs facteurs expliquent pourquoi il est plus difficile d’obtenir un crédit pour acheter un bien immobilier : la hausse des taux directeurs, le taux d’usure qui stagne, le fait que le montant des cotisations de l’assurance emprunteur soit compris dans le calcul du taux d’endettement…

Ce dernier d’ailleurs, avec la hausse des prix causée par l’inflation a tendance à monter, ce qui n’est pas une bonne nouvelle quand on souhaite convaincre un banquier. En effet, même s’il a été remonté à 35%, on arrive vite à ce pourcentage quand on a beaucoup de charges fixes.

Est-ce que, pour autant, il faut renoncer à la joie d’être propriétaire ? Sans doute pas si l’on fait les bons choix.

Comment arriver à obtenir une réponse positive pour son prêt immobilier ?

Il y a bien entendu des astuces à suivre pour augmenter ses chances d’obtenir un prêt comme le fait d’avoir un historique bancaire sans découvert ou incident de paiement, ce qui se révélerait préjudiciable, ou encore avoir un bon apport personnel.

Pourtant, trouver la banque qui ne va pas considérer votre profil comme étant à risque est une gageure quand on ne travaille pas dans le milieu.

C’est la raison pour laquelle presque la moitié des transactions immobilières se fait désormais en passant par un courtier en crédit immobilier. Lui seul connait la politique interne de chaque banque et sa manière de réagir en regardant certains dossiers. Recourir aux services d’un courtier permet de gagner du temps en n’allant pas voir les établissements où la réponse sera négative.

En outre, son travail principal consiste en le fait que ses clients réalisent des économies sur leur prêt et ce, même si les taux augmentent. Il va donc trouver la meilleure offre de prêt après avoir étudié leur dossier, écouté leurs attentes.

En plus du taux d’intérêt qui au centre des toutes les préoccupations, ce professionnel n’oublie pas l’assurance de prêt. A elle seule, selon le profil des clients, elle peut représenter jusqu’à 30% de leur crédit.

Il y a donc des économies, là encore à faire, en choisissant, quand c’est possible, en fonction de l’âge et de l’état de santé, un cabinet d’assurance extérieur, ce que l’on appelle la délégation d’assurance.

Avec ses outils, le courtier est en mesure de dire concrètement le montant des économies réalisées sur la totalité du prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 10 =