Acheter des avis Google : l’erreur à ne pas faire

13 mai 2022

Accueil » High-tech » Acheter des avis Google : l’erreur à ne pas faire
Sommaire de l'article

Les habitudes de consommation ont fortement évolué depuis l’arrivée d’internet et cela s’est amplifié pendant les confinements du Covid-19. Acheter directement de chez soi est pratique et comporte moins de contraintes. Les entreprises doivent composer avec cette nouvelle façon de procéder qui implique que de nombreux consommateurs laissent leur avis via Google sur une entreprise ou ses produits. Acheter des avis clients peut être alléchant. Est-ce une bonne idée ?

Pourquoi vouloir acheter un ou des avis Google ?

Terminé de se faire une opinion en franchissant le seuil d’une boutique. Les clients se renseignent en amont sur l’entreprise, ses valeurs éthiques, la qualité de ses produits avant de passer à l’acte d’achat. Ils se réfèrent beaucoup à ce que disent d’autres utilisateurs, d’où l’envie pour les entreprises d’acheter avis clients afin de gagner en visibilité dans un premier temps mais aussi attirer de nouveaux prospects. Elles espèrent que cette stratégie sera payante.

Pourtant, cette pratique n’est pas très honnête et surtout peut pénaliser l’entreprise plus qu’autre chose car beaucoup de clients ne sont pas dupes. Cela peut ternir la réputation d’une structure et donc amener les clients à se tourner vers la concurrence.

En outre, si Google peut être un allié formidable quand on remplit correctement sa fiche Google My Business, il peut se révéler un adversaire de taille, s’il se rend compte que de faux avis ont été achetés, à de pures fins marketings.

Acheter des avis Google : pourquoi vous ne devez pas céder à la tentation :

Le fait d’acheter de faux avis clients expose l’entreprise à diverses pénalités non seulement de la part de Google, mais aussi de la justice. Le géant américain possède la technologie nécessaire pour repérer les avis un peu suspects et agir en conséquence.

Si la fermeture de Google My Business peut déjà être un problème en soi, cela sera encore pire si les clients (les vrais) se rendent compte de la supercherie.

Entre les avis très longs, sans faute et dithyrambiques sur l’entreprise qui sont les premiers à être remarqués ou ceux que l’on ponctue de fautes pour faire « plus vrais », les clients peuvent avoir rapidement la puce à l’oreille.

Car il est bien connu que tous les clients ne peuvent pas être unanimes au sujet d’un produit ou d’une prestation. Entre celui qui n’aimera pas la façon dont il a été accueilli, l’attente, ou le fait qu’un produit lui soit resté dans les mains au bout de quelques utilisations, beaucoup trouvent toujours matière à redire.

L’authenticité est en outre une valeur qu’attendent les clients et la déception ne rime pas souvent avec pardon, en la matière. La concurrence est rude et le consommateur d’aujourd’hui ne ressent aucun scrupule à aller voir ailleurs s’il y trouve son intérêt ou si l’entreprise ne répond pas à certaines valeurs qu’il attend.

Travailler en équipe, mais aussi auprès de ses proches (qui veulent bien faire, mais font pire que mieux) sur la gestion de l’e-réputation représente un enjeu de taille, mais primordial en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =