Quelle est la définition d’une SCPI ?

14 avril 2022

Accueil » immobilier » Quelle est la définition d’une SCPI ?
Sommaire de l'article

Quand on souhaite investir dans des produits liés à l’immobilier, difficile de ne pas entendre l’acronyme SCPI. De quoi s’agit-il exactement, est-ce un bon placement : nous faisons le point.

Une SCPI, c’est quoi ?

Avant d’en expliquer le principe, revenons d’abord sur la définition SCPI. Là se révèle ce qui se cachait derrière cet acronyme barbare. SCPI signifie Société Civile de Placement Immobilier. Ce sont des entreprises spécialisées qui trouvent des actifs immobiliers en France, en Europe et plus rarement à l’international. Leurs autres missions sont d’assurer l’entretien des biens, de trouver des locataires et de récolter les loyers.

Les épargnants achètent des parts de ces biens immobiliers. Même s’ils ne possèdent pas le bien dans son intégralité, cela fait d’eux des propriétaires. Au prorata de la somme investie, ils perçoivent une partie des loyers, qui est versée généralement tous les trois mois.

Les SCPI peuvent investir dans des domaines spécifiques comme les structures de santé, les hébergements de tourisme ou encore des immeubles de bureaux.

Le prix de la part peut considérablement varier d’une société de gestion à une autre, ce qui fait qu’un épargnant, en fonction de ses possibilités financières optera pour certaines et pas d’autres. Hormis ce point, il y a de nombreux avantages à investir en SCPI comme nous allons le voir ci-après.

Pourquoi investir en SCPI en 2022 ?

Etre propriétaire, sans les tracas qu’occasionne en général ce statut, c’est possible avec les SCPI : pas besoin de chercher des locataires ou de s’occuper des travaux de rénovation pour que le bien ne subisse pas de décote.

Avec les parts à prix variable, tout investisseur peut trouver la SCPI qui lui convient. Il faut d’ailleurs choisir entre 4 types de SCPI, mais ce sont celles de rendement et les SCPI fiscales qui remportent le plus vif succès.

Même s’il y a toujours un risque, il est mutualisé entre les différents propriétaires (toutes les personnes qui ont acheté des parts dans l’actif). C’est pour diminuer encore ce risque que l’on conseille d’investir dans des domaines d’activités différents, mais aussi des zones géographiques variées.

Tous les trimestres, l’argent émanant des loyers est versé directement sur le compte bancaire de l’investisseur propriétaire, ce qui en fait des revenus passifs.

Bien entendu, le point le plus important et qui détermine souvent dans quelle SCPI investir est le taux de rendement annuel affiché. Certaines d’entre elles, malgré les difficultés récentes dues au Covid-19 ont su évoluer et rebondir. Les plus performantes d’entre elles peuvent promettre un taux de rendement allant jusqu’à 6%, même s’il vaut mieux tabler sur 4 ou 4.5% annuels. Même ainsi, on est donc nettement au-delà d’un Livret A revalorisé à 1% en début d’année

Tous ces avantages, en ajoutant le fait que l’investissement dans la pierre est considéré comme un des plus sûrs et même une valeur refuge en cas de crise, expliquent le succès colossal des SCPI. Elles sont devenues très tendance depuis quelques années, pourtant, le dispositif n’est pas nouveau, puisqu’il date de 1965….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 5 =