Comment calculer ses impôts et réduire sa fiscalité ?

4 mars 2022

Accueil » Finance » Comment calculer ses impôts et réduire sa fiscalité ?
Sommaire de l'article

Comment estimer ce que l’on va devoir payer en fonction de sa situation et existe-t-il des moyens pour faire baisser son niveau d’imposition ?

Chaque année, de nombreux contribuables français attendent avec angoisse la saison des impôts. Mieux vaut anticiper pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Mais comment estimer ce que l’on va devoir payer en fonction de sa situation et existe-t-il des moyens pour faire baisser son niveau d’imposition ?

Impôts : arriver à estimer la somme à payer :

Même si certains français reçoivent une déclaration de revenus pré remplie, pour d’autres, la période des impôts est un vrai casse-tête, d’autant que la durée pour procéder à tous ces calculs et vérifier qu’il n’y a pas d’erreur est relativement courte, quand on doit déclarer et payer en ligne.

Pour ne pas devoir payer un expert-comptable, on peut heureusement se faire aider d’un simulateur impôt pour avoir une idée précise de ce que l’on va payer. Généralement, les contribuables trouvent la somme très élevée. La France est en effet connue pour son imposition hors norme.

Il existe pourtant des solutions intéressantes pour voir cette somme baisser chaque année tout en se constituant une épargne, par exemple. Intéressé ? Alors voici les astuces à connaitre pour payer moins d’impôts tous les ans.

Comment payer moins d’impôts en 2022 ?

Tout le monde est concerné par les impôts, que l’on soit en couple ou célibataire.

Tout en réduisant ce dernier, vous pouvez intelligemment préparer votre retraite. En effet, les régimes obligatoires le plus souvent ne permettent pas de répondre à ce dont les retraités ont besoin, d’où la nécessité de mettre en place, le plus tôt possible, un PER (Plan Epargne Retraite).

Chaque mois, le contribuable verse une somme d’argent et l’établissement financier le fait fructifier jusqu’à la retraite où l’argent peut être sorti en rente ou en capital. Au niveau fiscal, on peut déduire 10% des revenus professionnels de l’année précédente sans dépasser le plafond de 32 909 euros. La déduction est également liée à la composition du foyer fiscal.

Différents investissements dans la pierre permettent également de payer moins d’impôts. Cela sera bien sur le cas pour le dispositif défiscalisant Pinel, bientôt remplacé par Pinel +, même si le principe reste le même.

Un bien neuf acheté en zone Pinel (zone tendue) est mis en location pendant une durée donnée allant de 6 à 12 ans maximum. Le loyer est plafonné tout comme le niveau de ressources des locataires. Si le propriétaire achète un bien pour la valeur maximale autorisée (300 000 euros) et qu’il met son appartement en location pendant 12 ans, il peut espérer sur cette période une réduction de l’impôt jusqu’à 63 000 euros.

D’autres statuts, toujours dans la pierre, qui est un investissement prisé par les français, comme le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel), permettent de réduire sa fiscalité. Un bien acheté et meublé est mis en location. Le bien mais aussi le mobilier et l’électroménager qui le composent peuvent être amortis au niveau fiscal pendant plusieurs années. Mieux vaut pourtant se faire conseiller et accompagner par une entreprise spécialisée ou un expert-comptable pour en tirer parti au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 13 =