Est-il risqué d’investir dans des ETF ?

2 février 2022

Accueil » Finance » Est-il risqué d’investir dans des ETF ?
Sommaire de l'article

Les ETF (Exchange Traded Fund) ou encore trackers, sont des fonds qui sont cotés en bourse et dont la vocation est de répliquer la performance d’un indice.

Les ETF (Exchange Traded Fund) ou encore trackers, sont des fonds qui sont cotés en bourse et dont la vocation est de répliquer la performance d’un indice. Aujourd’hui, les ETF bénéficient d’un nouvel engouement de la part des investisseurs de toute sorte, qu’ils soient institutionnels ou particuliers. Un certain nombre de choses survenues ces dernières années sur le marché boursier et surtout sur les marchés actions ont offert une nouvelle vie à des actifs financiers comme les ETF. Dans un contexte où un plus grand nombre d’investisseurs s’intéressent aux ETF (des chiffres qui ne cessent de croître), il est important de parler d’un certain nombre de caractéristiques de l’investissement ETF pour éviter des déconvenues liées au manque d’information. Découvrez comment bien investir dans les trackers ETF et ainsi limiter les risques pour votre capital.

Qu’est-ce qu’un tracker ETF ?

Les trackers ETF (Exchange Traded Fund) sont des fonds cotés en bourses qui sont destinés à répliquer la performance d’un indice. L’offre à ce niveau a largement évolué et attire donc logiquement les investisseurs particuliers et institutionnels vers de tels trackers. Il est possible de loger de tels trackers sur diverses enveloppes telles que les compte-titres, les PEA ou encore une assurance-vie. Leur rôle est donc de permettre à un investisseur de se positionner sur les marchés financiers. Le point le plus attractif dans l’idée d’investir dans les trackers ETF est qu’ils vous

permettent de vous positionner sur les marchés actions à partir d’un investissement initial moindre par rapport à la classe d’actifs choisie et de potentiellement bénéficier de rendements attractifs.

Comment choisir les secteurs d’investissement ?

Il existe plusieurs méthodes employées par les investisseurs pour choisir le secteur dans lequel investir, mais l’idéal est d’adopter une méthode qui pourrait s’appliquer dans tous les cas. Pour commencer, il est important de définir ses objectifs d’investissement, car c’est sur cette base que chaque élément se décide. C’est sur la base de vos objectifs d’investissement que vous pourrez définir le type d’ETF qui correspond le mieux à votre projet. Il va falloir ensuite choisir une classe d’actifs entre l’immobilier, les actions, les obligations ou encore les matières premières. Vous allez donc retenir les ETF qui investissent dans la classe d’actifs de votre choix. Il faut ensuite s’informer sur les prévisions en termes de performances économiques à venir pour les différents pays et les différents secteurs. Sur cette base, vous pourrez choisir un secteur d’investissement avec un potentiel de rendement intéressant.

Pourquoi diversifier ses placements ?

La diversification des placements est une technique de base dans le domaine de l’investissement et surtout en Bourse. Miser tout son argent sur un seul secteur augmente les risques de perte alors que la diversification des placements est une excellente méthode pour maximiser les bénéfices au regard du risque.

Vous avez ainsi plus de chance de générer du rendement et de limiter les pertes de votre portefeuille avec des ETF qui trackent un indice composé d’une multitude de valeurs.

Quels sont les risques de perte de capital avec les ETF ?

Le risque qu’il faut le plus prendre en compte en ce qui concerne l’investissement ETF est la variation de l’indice du marché que vous suivez via le tracker. En effet, votre portefeuille composé d’ETF baisse dans les mêmes proportions lorsque l’indice de référence tracké par l’ETF baisse. Attention vous risquez de générer plus de perte si vous optez pour des ETF à effet de levier qui décuplent les gains mais aussi les pertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =